Assurance habitation : doit-on informer l’assureur avant ou après avoir emménagé dans un nouveau logement ?

Assurance habitation

Publié le : 01 janvier 20247 mins de lecture

L’arrivée d’un nouvel enfant, une mutation professionnelle, ou tout simplement l’envie de changer d’horizon comptent parmi les motifs les plus fréquemment invoqués pour justifier un déménagement. Or qui dit emménagement dans une nouvelle maison, dit accomplissement des formalités administratives qui vont avec. Parmi celles-ci, le transfert ou la souscription d’une nouvelle assurance habitation occupe une place de choix. Afin de ne pas commettre un impair ou de se retrouver sans protection, il s’avère primordial de respecter diverses règles et d’informer votre assureur au moment opportun.

Emménagement dans un nouveau logement : quand faut-il prendre contact avec son assureur ?

Souscrire une assurance habitation est une démarche qui relève de l’obligation pour les locataires. Si aucune loi ne contraint les propriétaires à assurer leur domicile, il est toutefois vivement déconseillé de ne pas le faire. En effet, l’assurance habitation s’avère la meilleure garantie pour protéger sa résidence contre les dangers qui la menacent au quotidien : cambriolages, incendies, dégâts des eaux, etc. Une personne non couverte contre de tels risques devra assumer elle-même des frais de réparations souvent très lourds. Si vous êtes désormais convaincu du bien-fondé de souscrire un contrat d’assurance maison, qu’advient-il cependant dans le cas où vous seriez amené à déménager ? Dès lors qu’un tel projet est à l’ordre du jour, vous êtes tenu d’en informer votre assureur. La démarche doit être effectuée au minimum un mois avant de quitter les lieux. Si vous avez omis de le faire, un délai de quinze jours vous est octroyé après avoir déménagé. Une fois que vous êtes installé votre nouvel espace de vie, plusieurs possibilités s’offrent à vous pour assurer ce dernier. Si vous avez des interrogations sur le sujet, rendez-vous sur la FAQ du site particuliers.sg.fr afin d’obtenir tous les renseignements à la question suivante : Comment assurer un nouveau logement ? Si vous possédez déjà une assurance habitation, vous pouvez choisir de la transférer à destination de votre nouvelle résidence. Vous avez également la possibilité de résilier votre ancien contrat et d’en souscrire un nouveau.

Quelles sont les démarches à respecter pour transférer un contrat d’assurance habitation ?

Si vous êtes entièrement satisfait de la protection dont bénéficie votre maison et que vous souhaitez conserver votre contrat actuel, vous serez ravi de savoir que rien ne vous en empêche. Dans le cas présent, on parle de transfert d’assurance habitation. Pour ce faire, il vous suffit de déclarer à votre compagnie d’assurances votre changement de situation. Afin que le processus se déroule sans problème, voici les principaux points à retenir :

  • Des conditions d’assurance fréquemment amenées à subir des modifications : si le lieu dans lequel vous établissez vos pénates diffère de votre ancienne résidence, des changements seront susceptibles de survenir dans votre contrat. C’est particulièrement vrai si le logement n’affiche pas la même superficie ou s’il comporte de nouveaux équipements. Afin d’éviter toute mauvaise surprise quant à la mise à jour des conditions de votre contrat, renseignez-vous au préalable auprès de votre assureur avant d’opter pour un transfert d’assurance habitation.
  • L’importance d’être dans les temps : pour transférer le contrat dont vous bénéficiez actuellement vers votre nouveau logement, veuillez déclarer l’adresse de celui-ci à votre compagnie d’assurances avant de déménager. Si vous avez déjà emménagé, vous ne disposez plus que de quinze jours pour procéder aux démarches nécessaires. Une fois cela fait, votre assureur présentera un avenant à votre contrat d’assurance habitation. Parmi les modifications apparues, figureront la désignation de votre résidence ainsi que ses caractéristiques.
  • S’informer sur les nouveaux tarifs : un changement de logement implique la prise en compte de nouveaux risques dans votre contrat d’assurance habitation et, en conséquence, une réévaluation des prix. Ainsi, si vous posez vos valises dans un logement plus grand, le prix de votre contrat sera certainement revu à la hausse. La présence d’une piscine ainsi que d’éventuels aménagements luxueux entraîneront également les coûts à la hausse. L’emplacement géographique (surtout s’il s’agit d’une zone exposée aux catastrophes naturelles) a aussi des répercussions sur les primes d’assurances.

Quand et comment souscrire une nouvelle assurance habitation ?

Si changer de maison signifie pour vous repartir sur de nouvelles bases en matière de protection de vos biens, la loi vous autorise à souscrire une nouvelle assurance habitation. Un tel choix vous oblige néanmoins au préalable à résilier votre ancien contrat. En la matière, la loi Hamon (entrée en vigueur le 1er janvier 2015) vous simplifie la tâche. Si votre assurance maison a été souscrite depuis plus d’une année, c’est votre nouvel assureur qui s’occupe de la résiliation de votre contrat précédent. Si vous ne souhaitez pas renouveler votre assurance habitation suite à votre déménagement, pensez à informer la compagnie d’assurances du changement de situation dans un délai de quinze jours calendaires. La procédure de résiliation passe par l’envoi d’une lettre recommandée avec accusé de réception. Transmettez-la à votre assureur dans les trois mois, au plus tard, après avoir quitté votre ancienne résidence. Une résiliation effectuée dans le cadre d’un déménagement ne vous coûtera rien. Elle sera effective un mois après que le courrier aura été reçu. Si vous avez résilié votre contrat en bonne et due forme, il est indispensable de souscrire une nouvelle assurance habitation. Afin de trouver la formule la plus conforme à vos exigences, n’agissez pas à l’improviste. Avant de faire un choix définitif, il est recommandé de demander des devis à plusieurs assureurs. Pour que la tâche ne soit pas trop fastidieuse, pensez à utiliser un comparateur d’assurances en ligne. Grâce à cet outil fiable, vous disposez du moyen de comparer diverses offres et d’effectuer des simulations. Pour que le résultat soit le plus exact possible, pensez à renseigner divers éléments, tels que la superficie de votre logement. L’assurance pour votre nouveau domicile devra être souscrite à dater du jour de votre emménagement.

Plan du site